Diagnostic légionelle

Le diagnostic légionelle

Le diagnostic technique Légionelle recouvre les étapes suivantes :

Une première étape consiste à un examen visuel et l’analyse de la constitution des réseaux sur place.

Il faut également réaliser un contrôle du respect des températures : mesure de température instantanée en divers points du réseau.

Puis faire une recherche de points de corrosion, mesure de pH indicative en sortie de réseau.

Ensuite procéder à des prélèvements « légionelles » :

  • prélèvement au niveau du ou des point(s) de production du réseau d’eau chaude sanitaire.
  • prélèvements aux points d’usage les plus à risques.

Après, la prise en charge de l’analyse des prélèvements par un laboratoire agréé COFRAC pour le paramètre Légionelle et utilisant la norme AFNOR T90-431 pour la réalisation de ses analyses ainsi que son interprétation par rapport aux niveaux de concentration en Légionelle préconisés par la réglementation.

La mise en place d’un suivi du risque représenté par la légionelle à travers :

  • La constitution d’un carnet sanitaire répertoriant et assurant une parfaite transparence de l’ensemble des documents et résultats d’analyse ayant traits au risque légionelle.
  • La réalisation de prélèvements périodiques, chaque année telle que préconisée par la norme.